Cultiver le champignon de Paris sur compost

Inutile d’avoir de grandes installations  souterraines pour cultiver le champignon de Paris. Une cave ou tout simplement un coffre et un châssis peuvent vous assurer une excellente récolte.

Cultiver le champignon de Paris sur compost

 Matériel :
fumier de cheval
arrosoir avec pomme
bêche
caisse en bois
coffre et châssis
blanc
terre de jardin

Conseil :
Il est important que la culture soit à l’abri de la lumière et qu’il y ait une bonne ventilation. Evitez aussi les écarts de température. Maintenez toujours légèrement humide en pulvérisant la surface du compost.

Bon à savoir :
Après une première récolte (on parle de volée), une deuxième pousse a lieu quelques jours plus tard. Si les conditions de culture sont bonnes, vous pouvez obtenir jusqu’à 4 volées successives.closevolume_off

Du fumier…

Du fumier...

La culture du champignon de Paris est assez facile. Procurez-vous du fumier de cheval que vous mettez en tas afin qu’il fermente grâce à une forte montée en température (jusqu’à 70 °C). Arrosez-le copieusement et souvent, et remuez-le deux ou trois fois.

… au compost

... au compost

Après 3 ou 4 semaines, vous obtenez un compost brun foncé, sans odeur d’ammoniac, prêt à être utilisé. Si vous avez une cave, remplissez des caisse en bois de ce fumier. Sinon, à l’extérieur, utilisez un coffre et un châssis que vous protégerez du froid.

Mise en culture

Mise en culture

Achetez du blanc de champignon de Paris. Il s’agit du mycélium qui donnera naissance aux champignons. Découpez-le en petits fragments et répartissez-le sur toute la surface du compost. Remuez ensuite pour l’enterrer à 5 ou 6 cm de profondeur.

Du mycélium…

Du mycélium...